orientation

ma Grande est en terminale. Depuis le collège, nous "travaillons" à son orientation. Et quel parcours du combattant !!! 

D'abord, dès la quatrième, nous avons réfléchi à ses options de seconde, nous sommes allés visiter les lycées, avons discuté avec les copains, les profs..., elle a fait des immersions, nous sommes allés aux réunions... Nous avons appris qu'elle irait en priorité dans le lycée de rattachement de la ville d'à côté, il n'y avait pas l'option facultative qu'elle voulait... alors on a fait une lettre de motivation pour avoir un autre lycée (ce qui, à mon avis n'a servi à rien). Cette année là, ils ont été plusieurs à pouvoir y aller. Ses copains, l'année suivante, n'ont pas eu cette chance. Au départ, on se dit que ce n'est pas grave mais quand en terminale on fait ses voeux et qu'on vous demande un cv et une lettre de motivation, c'est mieux d'avoir fait l'option en rapport avec ses voeux... et là on se dit qu'en fait c'est juste une question de pot et que les notes, le comportement, la motivation n'ont rien à voir, il faut juste habiter au bon endroit...

Bref, à défaut d'habiter dans le secteur, elle a eu de la chance !

Après, en première, on  a fait les salons, discuté avec les professionnels, j'ai lu des revues de l'Onisep (Parcours et Dossiers). Et là, c'était nécessaire. Le choix des écoles est compliqué, il y en a plein, il faut faire la distinction entre public, privé, privé reconnu, non reconnu... Attention, beaucoup d'écoles privées ne sont pas reconnues par l'éducation nationale, l'étudiant fait 5 ans d'études et au final, son diplôme ne vaut rien. Attention au discours de ces écoles, rien ne les différencie des autres, mais vous allez payer, pour rien. Il faut aussi être attentif au classement des écoles (allez faire un tour sur le classement de l'Etudiant). Le conseil, c'est vraiment de chercher des infos sur des sites de confiance (Onisep, Etudiant, Studyrama (et encore, pour ce dernier, il y a beaucoup de pub pour le privé)) et d'aller aux salons spécialisés pour discuter avec les gens et se faire une idée. On a aussi tapé le nom de l'école dans google pour voir ce qui était dit ailleurs que sur le site officiel, ma Grande a discuté avec des élèves via les réseaux sociaux... Et la conseillère d'orientation ? on a zappé (joker)

Fin juin (toujours en première), tout est finalisé, je songe déjà aux concours. Ah oui, elle veut faire commerce et son niveau d'anglais est limite ; toute l'année, elle suit des cours au greta (moins chers que des cours individuels mais il y a beaucoup d'oral). Bref, on est prète !

Début septembre, la miss change d'avis mais ça c'est pour une autre histoire...

Et vous, ça a donné quoi ?